Archives mensuelles : juin 2014

Sortie du club Terrier Romand du 21 – 22 juin 2014 Ă  Evolène. Il n’y a pas besoin d’ĂŞtre Mazot pour rejoindre ce super club canin..

Bonjour chères membres et membres. Lecteurs et futurs membres de notre club.
Le weekend à volène du 21 et 22 juin a été extra bleu ciel mais, également un peu nuageux. Enfin, commençons par le début. J’ai été cherché notre très chère Comptesse Solange à son domicile pour 8 h 30. Nous avons fait la route accompagnée de nos chiens. Solange avec Roxanne et, le chauffeur avec son chien de traîneau. Nous sommes arrivés vers 10 h 30 sans nous pressés à l’hôtel Ermitage. Le temps de prendre « nos marques » et, ensuite nous sommes allés en reconnaissance pour le repas de midi. Une promenade d’aisance pour nos amis à 4 pattes était également prévue. Vers 12 h 00, l’arrivée de nos chers collègues membres, nous a réchauffés le cœur. Nous nous sentions plus seul devant notre verre d’apéritif. Les repas du jour ont été pris au Restaurant très typique du Val d’Hérens. La patronne étant une grande vedette de la cuisine locale. Des chaînes de télévision sont venues jusqu’à elle pour effectuer des reportages touristiques. Si, vous désirez vous donner une envie voici un lien Au vieux mazot chez Raymonde (qui n’est pas l’estomac). Après une très bonne restauration, nous sommes partis pour une promenade avec nos chiens. N’oublions pas que nous sommes un club canin. Cela veut dire que ce weekend leurs est consacrés. Ce genre de sortie est une très bonne chose pour les maitres et, surtout pour les chiens. Ils peuvent enfin, faire plus ou moins ce qu’ils veulent car, les balades sont entièrement sécurisées vus qu’ il n’y a pas de véhicule. De temps en temps, un vélo passait. Mais, le cycliste lorsqu’il avait passé le groupe commençait à pédaler plus vite. Au cas, où….. la meute de 9 chiens se mettrait en tête de le rattraper. Durant ces 2 jours, les balades se sont effectuées le long de la Borgne. Même un borgne la verrait et l’entendrait cette rivière. La balade de l’après-midi a durée une « Bonheur ».

En fin de balade, nous avons pris nos chambres. Nous avons vêtit nos beaux vêtements de soirée. (La saison du Carnaval étant passée)

Le repas du soir a été programmé pour 19 h 30. Nous sommes retournés chez Raymonde car, nous aimons les vieux Mazots. Un repas gargantuesque nous a été copieusement servi. De quoi, en prendre plein la « pense » D’ailleurs, j’ai entendu des gens dans un coin qui chantait la fameuse chanson « J’ai bien mangé, j’ai bien bu merci petite Raymonde » Notre très chère membre locale Claude Gaspoz nous a fait l’Honneur de nous accompagner pour ce fameux repas très consistant. Ce plat était d’ailleurs des röstis campagnards accompagné de grillades avec la fameuse viande du Val d’Hérens.. Le désert était une tarte cuite au feu de bois. Un vrai régal. De quoi en rêver durant notre très bonne nuit de sommeil.

Le lendemain, le réveil fut un peu perturbé par nos English’s so litle noise. Ils ont pris leur petit déjeuné plus tôt que nous car, la suite de leur aventure allait se dérouler à Arolla.

Nous, on est restés dans notre terrier un peu plus longtemps soit 8 h 30. Petit déjeuner canin et, ensuite petit déjeuner pour les meneurs de chien. Le départ pour la balade du dimanche étant prévu à 10 h 30. Les occupations habituelles pour que nos compagnons à 4 pattes afin qu’ils prennent leurs légèretés avant la grande balade et, la libération des chambres et, le règlement des formalités d’usage lorsqu’on quitte une chambre d’hôtel. Enfin, 10 h 45 (le quart d’heure vaudois étant prévu au programme) nous sommes fin prêts pour nous rendre au pas de course au Restaurant du camping des Haudères. Certains ont eu une dispense de marche et sont donc arrivées fringantes au Resto. Remarquez, la fin de phrase… elle est au féminin pluriel. On se demande pourquoi ? Au restaurant, notre table habituelle était prête pour que nous puissions mettre nos « pattes » sous la table. La qualité de la cuisine dans ce restaurant est également au TOP. Il n’y a vraiment de quoi y revenir au plus vite. Nous avons terminé ce fameux menu par une soupe. Oui, je sais une soupe en principe, elle se mange avant le plat de résistance. Là, cette fameuse soupe était au lait de fraises du Valais alors, exceptionnellement, nous l’avons mangé en fin de repas. Après que nos « pattes » aillent trainées durant près de 2 heures sous la table, nous avons décidé de reprendre le chemin du retour. Il faut dire que durant notre repas un imprévue nous est tombé dessus. Heureusement, c’est tombé sur la toile de tente. De quoi nous rincer le gosier avec de l’eau de pluie. Il parait que c’est très bon pour nos « batteries » Cet orage a duré un bon « quart heure valaisan » Le soleil est vite réapparu et, deux courageux se sont mis sur le chemin du retour. La gente féminine voulant protéger leur permanentes elle a décidée de rentrer par la route. (Heureusement, il y a des glissières de chaque côté de la route, au cas où)
Après 1 h 30 de marche, les 2 champions sont arrivés sans être le moindre du monde exténués à l’hôtel. En plus, nous avons eu des arrêts car, ils y avaient d’autres marcheurs accompagnés de leur chien. Il y fallut donc faire quelques arrêts de bienséance.
À l’hôtel, la tournée de la patronne nous a été offerte avant notre départ pour rejoindre nos habitudes quotidiennes.

Ce fut à nouveau un weekend mémorable et, j’ai hâte que l’année suivante arrive au plus tôt pour y retourner. Mais, je devrais patienter une semaine de plus car, nous en avons discuté et, la fin juin nous parait encore plus propice pour cette sortie. En effet, certaines installations de remontées mécaniques sont prévues d’être en service. De plus, les restaurants à Lannaz seront ouverts de quoi, prévoit d’autres aventures. En attendant, nous pourrons en reparler durant notre prochaine rencontre du Terrier Romand fixé définitivement au 14 septembre prochain. Alors, nous vous attendons nombreux, très nombreux. N’envoyée tout de même pas le message à vos amis Facebook car, il pourrait y avoir problème. Envoyer le message à vos amis Face Dogs. Le Terrier Romand est un véritable réseau social. Il n’est vraiment pas virtuel alors… à bientôt.

 

 

 

Programme de sortie du Terrier-Romand Weekend du 21 – 22 juin 2014 Ă  EVOLENE


P1170526 (1)
P1170524 (1) P1170522 (1) P1170518 (1)

WEEK-END A EVOLENE LES 21-22 JUIN 2014

Bonjour Ă  tous,

Nous espérons que vous avez réservé le week-end des 21-22 juin 2014 pour participer à notre, désormais, célèbre sortie à Evolène….

Eh oui, c’est déjà le moment de fixer les derniers détails de l’organisation.

Comme d’habitude, nous vous attendons le samedi dès 14 h à l’Hôtel Hermitage pour, dans un premier temps, la distribution des chambres et après, départ pour une jolie balade.

Le repas du soir sera pris, non pas Ă  l’HĂ´tel Hermitage comme nous l’avons toujours fait et qui Ă©tait organisĂ© par le comitĂ©, mais dans un endroit très sympatique d’Evolène, tout près de l’HĂ´tel (raclette et grillade selon les goĂ»ts de chacun); une participation du club pour votre repas et le cafĂ© vous sera offerte.

Dimanche après le petit dĂ©jeuner, nous partirons pour une promenade durant laquelle nous partagerons le repas de midi aux Haudères, puis retour Ă  pied Ă  l’HĂ´tel pour un rafraĂ®chissement.

Tarif : Nuitée et petit déjeuner CHF 50.00 par personne. Chaque membre recevra un bon de CHF 20.- à déduire sur le prix de la chambre.

Vous avez la possibilité d’inviter des amis à partager ces deux journées avec nous. Sur inscription, vous pouvez aussi prolonger votre séjour…

Nous vous espérons nombreux pour passer avec nous ce beau week-end avec nos terriers.

Meilleures salutations.

Pour le comité
La secrétaire : Solange Weideli

BULLETIN D’INSCRIPTION

A retourner Ă  la secrĂ©taire d’ici au :

LUNDI 19 mai 2014, au plus tard

Solange Weideli, La Crosette 5, 1026 DENGES
Tél. no 021/ 801 46 33 – 079/ 703 40 08 – roxane36@gmail.com

NOM : Prénom :

Nombre de personnes :

Chambre à 1 ou 2 lits : ……………………………………………………………………

Nombre de chiens :

NuitĂ©e (s) supplĂ©mentaire (s) ……………………………………………………………

Téléphone portable : ……………………

Comme l’adage dit “Plus on est de chiens, plus on rit”